Ve JOURNEE DOCTORALE DES ETUDES JUIVES. Les études juives, entre histoire, mémoire, et transmission ?

Les études juives du CRH de l’Ehess organisent avec la Société des Études juives , la Commission française des archives juives et, avec le soutien financier de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la rencontre annuelle des jeunes chercheurs francophones qui se tiendra le mercredi 6 juin 201 8 , à l’Ehess, 54 bd Raspail, 75006, en salle BS1_28 (1er sous sol).

Cette année, les étudiants inscrits en thèse sont invités à présenter leurs travaux en les situant dans la problématique suivante : « Les études juives, entre histoire, mémoire, et transmission ? » Le brassage des méthodologies caractérise la plupart des domaines des sciences sociales et il ne cesse de s’élargir à la faveur des échanges interdisciplinaires. En ce qui concerne les « études juives », le bricolage est encore plus marqué car elles sont, par nature, au croisement des autres domaines et disciplines. Les doctorants et jeunes chercheurs sont donc invités à réfléchir sur la place accordée, dans leurs disciplines respectives, à la recherche historique et à la réflexion méta – historique. Cette réflexion peut contribuer à l’élaboration d’approches d’autant plus adaptées à leur objet qu’elles seront constituées d’un dosage plus personnel des diverses méthodologies.

La journée se terminera par la remise du Prix de thèses en études juives , par Madame Mireille Hadas – Lebel, présidente du jury organisé par la Société des études juives, la Commission française des archives juives et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (session 2017 – 2018 ).

Les propositions de participation sont à envoyer d’ici le 30 avril 201 8 , à M me Agathe Mayeres – Rebernik

agathe.mayeres@gmail.com

. Une participation aux frais de voyage de 100 € est envisageable pour les étudiants non parisiens.

View Fullscreen
Share Button

Vous aimerez aussi...