ConfAminElias.PNG

Dialogue interreligieux et minorités au Proche/Moyen-Orient

Video Source

Sujet

Description

Enregistrement de la conférence d'Amin Elias à la paroisse Saint-Bernard des Sablons (partenaire : père Henry Fautrad, délégué diocésain du Secrétariat pour les Relations avec l’Islam).

Le « dialogue interreligieux » entre chrétiens, musulmans et juifs est une réalité récente même si, depuis des siècles, des croyants de ces trois religions ont cohabité, échangé, travaillé de concert, polémiqué et influencé les pratiques ou discours des uns et des autres. Dialogue islamo-chrétien, dialogue judéo-chrétien, dialogue judéo-musulman (plus récent et en partie inspiré des deux précédents) ont marqué le dernier demi-siècle. L’inédit contemporain est caractérisé par trois phénomènes majeurs : une interrogation sur les rapports de domination au nom de la religion, mais une perpétuation de situations officielles de « minorités » dans nombre de sociétés ; un rejet de principe de la haine portant sur les personnes, mais des ambiguïtés portant sur les identités des groupes (nation, « ethnie », religion, « race ») et sur les concepts (antisémitisme et racisme, discrimination, ségrégation et apartheid), assorties de manifestations allant de la cohabitation prudente au rejet total en passant par le mépris ; une répercussion des conflits du Proche et du Moyen-Orient (conflit israélo-palestinien ; guerres au Liban ; guerres civiles en Syrie et en Irak) en Europe comme en Amérique du Nord.